UNE OUVERTURE DE SOI, MAIS UNE OUVERTURE SUR L’AUTRE. 

 
 
 

JE SUIS MONTRÉAL SUR
l'identité et l'appartenance

À travers la discussion, nous voulons créer un espace de dialogue pour personnes issus de différentes communautés ethnoculturelles. Ensemble, nous voulons avoir une meilleure compréhension des enjeux vécus explorant des questions d’identité et d’appartenance à la culture dominante québécoise en plus d'explorer différentes solutions à ces enjeux.

Est-ce que tu penses être perçu comme étant Québécois?

Nous avons créer un espace de dialogue pour les jeunes issus de différentes communautés ethnoculturelles en se penchant sur ce qu’est l’identité Québécoise dans le but de savoir si ce groupe ressent y avoir sa place.

 
 
 

S’ENGAGER POUR SE REPRÉSENTER.

 
 
 

JE SUIS MONTRÉAL SUR 
l’élitisme dans l’activisme

Cette conversation a eu lieu dans le cadre d’un symposium en recherche du premier sur l'équité sociale et l’apprentissage par l'engagement à l’Université McGill. Les thèmes abordés durant cette discussion ont été : les différentes manières de briser l'élitisme dans l'activisme, les barrières à l’activisme, comment favoriser l’empowerment dans le but de promouvoir l'activisme et les manières d’établir des relations de confiance entre les organismes et la communauté.

 
 

ÊTRE DES LEADERS DE DEMAIN.

 
 

JE SUIS MONTRÉAL SUR LE LEADERSHIP

Dans le cadre de l’événement régional jeunesse du Forum Jeunesse de l’île de Montréal, nous avons été invité à parler de notre expérience de leadership dans la communauté montréalaise dans le but de changer le narratif dominant de ce que signifie être un leader.

Pour nous, le leadership prend place dans nos actions de tous les jours. S’engager, c’est aussi un changement de soi, un changement de perspective. C’est identifier un besoin que vous avez personnellement et trouver une solution à ce besoin. Soit par un projet ou une petite action. En vrai, il y a sûrement plusieurs autres personnes qui ont ce même besoin que vous.  Aucune bataille ne se gagne seule, toucher une personne veut aussi dire toucher 50 autres autour d’elle.